©2000-2012
E-mail: "info@instrumantiq.com"...
rubrique "INDEX"...
rubrique "GALERIES"...
"ACCUEIL"...
rubrique "INFOS"...
rubrique "DIVERS"...
retour vers le sommaire de "CONTACTS"...
FORUM
page 2
contribuer, soumettre une contribution / To contribute, submit a contribution /Cliquez pour contribuer...

Pages 1 / 2 / 3

Recherche de contributions par thème/Looking for contributions by topics :

Nouvelles
New

Fabricants
Makers
Types
Instruments
Informations générales
General Information
Groupées
Gathered
Techniques
Technical
Dernier commentaire / Last commentary # 211 ...Ophicleide neuf ... 9, 10, 11 clés / Ut, Sib ? / New made ophicleide... 9, 10, 11 keys / C, Bflat ?
Dernière contribution /
last contribution # 238 ... "... infos sur euphonium 4 pistons COUESNON ?..."

Contr.
Contributions :
200 16/12/09-Contribution de (Pseudo) atlant  
 

".. je recherche renseignements sur saxophone alto de marque atlantic no 1741 argent mat et brillant,gravure,cheminées roulées,nacre,26 trous vis de reglage sur bocal tres belle facture ... "
Répondre
Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

199 23/10/09-Contribution de (Pseudo) 0006  
 

"... bonjour . Pouvez-vous m'informer ? Je dispose d'un cor : Je ne vois pas de N° de série , le pavillon est peint à l'int représentant 4 pavillons de chasse sur fond doré ,entre , des pots de fleur avec des grandes rames de feuilles ,rouge ,bleu , maron . Dessus "Halary Paris" .J' aimerai donc connaitre l'époque , son nom , sa valeur . D'avance merçi
Répondre
Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour 0006.
Le situer dans le temps est tache un peu ardue compte tenu que le nom Halary fut utilisé de 1804 jusque vers 1900.
On peut toutefois par déduction s'aventurer à quelques hypothèses. François Sudres repris la maison Halary (Fils n° 3 dans la lignée des Halari ou Halary) en 1873 (alors qu'il y traivaillait comme ouvrier depuis 1866) en associant à ses instruments le nom de Halary et un motif de cor de chasse : comme vous n'avez pas décrit un tel motif sur votre instrument, c ela suffirait pour le situer à une époque antérieure à 1873. Mais peut-être pas, car comme bon nombre de repreneurs, Sudre écoula le stock d'instruments invendus avec la marque Halary, ensuite fabriqua les siens avec les deux marques et puis évolua "solo".
L'évolution du cor dans l'orchestre fut conduite principalement par la nécessité pratique, facilité du jeu et manipulation. Depuis la fin du XVIIIème siècle des inventeurs n'eurent de cesse de chercher des solutions pour limiter l'encombrement des accessoires accompagnant l'instrument et lui conférer simplicité d'adaptation aux tonalités et facilité exécution. Le milieu du XIXème imposa doucement le cor à pistons, malgré la résistance de puristes. Jean-Louis Antoine (n° 2 dans la lignée des Halari ou Halary) repris la succession de son père en 1825 après avoir fait ses armes chez Courtois, grand nom de la facture des cuivres ( histoire ). Il a pu avoir vendu des cors à tons interchangeables comme le vôtre sans avoir apposé son prénom ou simplement "Antoine" ou même "père" comme il le faisait. Sans doute pas après 1850 où le cor à pistons s'imposa.
Si l'on peut dire alors qu'il s'agit d'un cor naturel de Jean-Hilaire Asté dit Halary qui exerça de1804 à1825 (N° 1 dans la lignée des Halari ou Halary) il fut donc fabriqué dans le premier 1/4 du XIXème. Une étude comparative des dessins de l'intérieur du pavillon pourrait le confirmer.
La renommée de Halary se situe plus pour l'ophicléide dont il fut l'inventeur. Les grands spécialistes reconnus sont Raoux, Courtois, Périnet,.. .Sa valeur sera fondée sur son état général, sa rareté, son ancienneté, ses accessoires complets ou non (tons bosselés ou non, embouchure d'origine), l'état de sa boite d'origine.
Cordialement
Voir nos estampilles de facteurs
admin

Haut de la page...

198 20/09/09-Contribution de (Pseudo) pirfou  
 

" Bonsoir, Juste une remarque sur l\'orthographe d\'un facteur d\'instrument. Dans la rubrique \"Signature Vents\", on voit apparaître Halary-Sudres et la photo de son logo. Hors, Sudre ne prend pas de S. Le S que l\'on voit sur le logo est le S de SucR (successeur). Merci de votre attention et bonne soirée. Cordialement. Pirfou "
Répondre
Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour pirfou,
Merci pour vos observations ...erreur réparée !
Cordialement
admin

Haut de la page...

197 06/08/09-Contribution de (Pseudo) dansax  
 

" Bonjour à tous, Je m\'adresse à vous car je recherche un bocal de saxophone alto \"Couenson\" à double emboîtement. Difficile à trouver. Si vous pouvez m\'indiquer une solution? merci de me répondre"
Répondre
Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Incroyable mais vrai, j'ai eu une proposition pour le bocal Couesnon à double emboîtement, comme quoi faut toujours garder espoir même avec  "une bouteille à la mer"!
Cordialement
dansax

Bonjour dansax,
Pourriez-vous préciser...argenté ou cuivré, un N° de série, une année (inscrite en deux chiffres dans une "grenade" sous l'estampille)...?
Cordialement
Voir nos estampilles de facteurs
admin

Haut de la page...

196 11/06/09-Contribution de (Pseudo) patero  
 

" bonjour je suis en possession d\'une clarinette Bb, en cours de restauration, treize clés , sans anneaux,sans repose pouce à la fabrication , car aucune marque de ce dernier à l\'arriére, les bagues ont l\'air d\'être en cuivre jaune, laissant beaucoup de vert de gris au nettoyage. trois estampilles en ovale,sur chaque partie, presque illisibles. il semblerait y avoir marqué: \"claire\", et en dessous \"belisaire\" à paris. selon le langwill , clair (sans :e)d\'où mon interrogation, serait associé à bélisaire, 2eme quart du 19eme. quelqu\'un pourrait-il m\'éclairer, et me dater si possible cette clarinette ? merci "
Répondre
Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

195 11/06/09-Contribution de (Pseudo) clavie  
 

" Bonjour, et merci pour ce site, qui m\'a déjà appris pas mal de choses, mais venons-en au fait. J\'ai fait l\'acquisition de deux instruments COUESNON MONOPOLE, une trompette d\'harmonie N°17559 et un cornet N°19027. Ces instruments ne comportant pas la grenade, il est à mon niveau impossible d\'en connaître l\'année de fabrication. Est-ce que le chiffre sur la branche d\'embouchure correspond à cette date? Je vous enverrai plus tard un poinçon COUESNON EXCELSIOR que je n\'ai pas trouvé dans vos listes. "
Répondre
Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour clavie,
La marque "Excelsior" fut employée par bon nombre de fabricants tel : H. Coecklenbergh, H. coleman, J.H Foote, Pepper (sources The New Langwill Index) et autres français comme A. Lecomte et Couesnon....une mode probablement vers la fin du XIXème.
L'estampille envoyée (voir photo N° 16 à COUESNON) montre néanmoins une grenande dans laquelle en général se trouve les deux derniers chiffres de l'année de fabrication. Lorsqu'il s'agit de 1900 l'on distingue à l'intérieur un double zéro ...ou rien. C'est le cas pour votre instrument ce qui permet d'en déduire que votre instrument date de cette année.
Quel est ce chiffre sur la branche d'embouchure ?
Cordialement
admin

Haut de la page...

194 01/05/09-Contribution de (Pseudo) patero  
 

Bonjour,
j\'ai depuis pas mal d\'années, un sax soprano, de la marque allemande \"bähnner\", portant le n°2463, et souhaiterais en savoir plus sur cette marque, et sur cet instrument. merci aux initiés , susceptibles me renseigner.
Répondre
Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour,
Mes recherches n'ont rien donné à ce nom, ni à partir du pays. Auriez-vous des précisions ? ...d'autres indications portées sur l'estampille ? (ville, prénom, etc)
Cordialement
admin

Merci de votre réponse, pour le sax soprano \"bähnner\",aucune autre inscription n\'est mentionnée, les seules sont: bähnner , en écriture ciselée , et entourée, entre la derniére clé Bb ,et le pavillon, 2463, juste au dessous, et parallélement au repose pouce md, made in gdr, est inscrit aprés, perpendiculairement a ce n°, donc dans la longueur du sax. le corps est doré, le mécanisme, et les clés sont argentés

Haut de la page...

193 23/02/09-Contribution de (Pseudo) admin  
 

" bonjour, Je présente une sur mon site http://www.instrumantiq.com/pages_html/galeries_anciens-divers.htm  une crécelle à manivelle que j'ai décrite "Crécelle de métier", sans trop savoir, mais toutefois avec un point interrogation, quelqu'un aurait-il des précisions? Merci "
admin
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

" Belle crécelle que la vôtre, avec le même petit piétement que la mienne qui indique une utilisation à priori non ambulante. C'est un ami belge qui avait du me parler de crécelle de clocher... Je sais qu'il en existait en Espagne mais, si je me souviens bien, du style gros cube de 1m de côté....
Voir sur mon site la typologie des crécelle http://jeanluc.matte.free.fr/
Cordialement
harmon

" La description du "clocher" pour ma crécelle me convient parfaitement. On va dire alors "Merci" à votre ami documentaliste nordiste".
admin

Haut de la page...

192 23/02/09-Contribution de (Pseudo) guilmo  
 

" bonjour, Je démonte, un harmoniflûte moins dans un but pédagogique mais plus pour avoir la satisfaction de réussir à en jouer, pour cela il me faut déjà arriver à débloquer dans un premier temps les touches coincées.  Je suis, en un sens, content d'avoir découvert la cause mais plutôt effrayé par la somme de travail à effectuer ...les fameuses tiges qui traversent les touches, sont complètement rouillées. Donc je m'y frotte pour commencer avec un peu de bon sens et un poil de patience, et il en faut. "
guilmo
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Mon harmoniflûte a également des touches coincées (il a du être mal bricolé par le passé et certaines touches noires sont passées sur les blanches...) mais je n'ai pas encore osé sortir ces fameux axes..".
Voir à ce propos le site de Jean-Luc Matté http://jeanluc.matte.free.fr/articles/typologie/harmoniflute/harmonifl.htm  dans la rubrique  Essai de typologie des instruments à vent ,
Cordialement
harmon

" je progresse...dans le remontage. Il m'a fallu passer par quelques dégradations dont je me serais volontiers passé. Si certaines touches ont bien voulu tourner de nouveau sur leur axe, en ajoutant quelques gouttes de dégripoil et en forçant, d'autres ont résisté, le métal de l'axe étant trop rouillé par endroit. La solution :  Dégager es petites retenues de bois, collées et non coincées, qui se trouvent entre les touches, comme on peut (les fameuses dégradations dont je parle plus haut !) ; couper l'axe et dégager les touches coincées avec une pince ou un chasse-clou. Une corde de piano fait très bien l'affaire pour son remplacement. Pour les touches des notes altérées, idem. Le soufflet était percé à plusieurs endroits. J'ai donc du décoller sa base du support bois et reprendre les fuites de l'intérieur en doublant par collage d'un cuir fin. En définitive lorsque l'on tombe sur un harmoniflûte qui n'aurait ne serait-ce qu'une seule touche coincée, cela pourrait vouloir dire qu'il faut en changer l'axe...par conséquent s'attendre à un énorme travail devant soi.
guilmo

Haut de la page...

191 11/02/09-Contribution de (Pseudo) guy732  
 

" bonjour, bien reçu confirmation d inscription, je vous joins les photos non reçues, pouvez vous me confirmer qu il ne s agit pas d une clarinette mais d un saxo, et si possible l année approximative de fabrication, merci, bien a vous. "
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,

Il s'agit d'un saxophone soprano probablement fabriqué pour l'armée vu son peu de luxe, en laiton avec une double clé d'octave (et non une clé d'octave automatique comme actuellement), le situant vers 1890/1910. Le mieux serait de bien observer les inscriptions qui se trouvent sur le pavillon. Deux chiffres doivent se trouver inscrits à l'intérieur d'un cercle, lui même surmonté d'un motif (type 3 feuilles). Ce motif est appelé "grenade" et vous donne l'année exacte de fabrication.

Fabriqué par millier donc pas rare, avec une double clé d'octave (système plus du tout utilisé actuellement).
Vous trouverez preneur chez un nouvel amateur qui le mettra sur son mur tel quel. Une restauration (débosselage, tampons, ressorts, lièges, nettoyage, lustrage,...et quelques surprises!) coûte au alentours de 500/550 euros...à condition qu'il ne manque aucune pièce !

Je pourrais probablement vous en dire plus ou confirmer tout au moins ce que je vous dis plus haut en m'envoyant des photos de la partie que je distingue pas très bien, celle vers le bec où il y a une tringle et la partie des inscriptions.

Faites un tour sur cette page, ttrès fournie concernant le fabricant " Couesnon " et la section " Saxophones "
Voir nos estampilles de facteurs

Cordialement
Admin"

Haut de la page...

-190- 22/01/09-Contribution de (Pseudo) babass
 

"Bonjour (formule ajoutée, NDLR), je cherche des infos sur les contrebasses à cordes Couesnon fabriquées dans les années 1940-50 à Mirecourt. Salutations "
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,
Le catalogue COUESNON de 1915 fait mention :
- Contrebasse, fond plat, à 3 cordes (standard, plus belle, très beau bois)
- Contrebasse, fond plat, à 4 cordes (standard, plus belle)
- Contrebasse, fond voûté, à 3 cordes ( très beau bois)
- Contrebasse, fond voûté, à 4 cordes (bois riche, à pistalles, imitation, beau bois, très belle)
- Contrebasse, forme violon, à coin, à 3 cordes (standard, qualité sup, extra)
- Contrebasse Léon BERNARDEL
Cette dernière est proposée 5 fois + chère que la plus luxueuse des COUESNON
Cordialement
Voir nos estampilles de facteurs
Admin"

Haut de la page...

-189- 19/01/09-Contribution de (Pseudo) djulde
 

"Bonjour!
J\'ai en ma possession un basson Mahillon, estampillé comme suit : " C. MAHILLON & C°. LONDON MADE AT THEIR BRUSSELS WORKS " D\'autre part il porte le numéro de série 51. Je voulais savoir ce que faisait Mahillon à Londres, et comprendre exactement d\'où vient cet instrument et s\'il était possible de le dater précisément. Merci
"
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,
Charles Borromée Mahillon (1813/87) a créé une branche anglaise en 1844 (C. MHILLON & Co) qui exista jusqu'en 1922, la diection revena à l'un de ses enfants Fernand (1855/48). Il commercialisait des instruments fabriqué en Belgique . A-t-il vendu des bassons dès le début de son installation ? si c'est le cas, étant donné le petit N° de série 51, le vôtre daterait donc des années 1844/46...sujet à appronfondir ! Le nombre de clés pourrait être aussi déterminant pour situer l'époque de façon plus fine.
Voir aussi sur cette même autres réponses à la rubrique "Fabricants" ...Mahillon
Cordialement
Voir nos estampilles de facteurs
Admin"

" Basson Mahillon (suite) L\'instrument est à 16 clés argentées, et est en bois sombre et lourd, du genre palissandre. Le système paraît au point niveau justesse. Est ce que ces informations peuvent aider à être plus précis sur la date? Merci "
djulde

Haut de la page...

-188- 19/01/09-Contribution de (Pseudo) alemon
 

" J\'ai une clarinette \"Dolnet, Lefevre et Pigis\" (Paris) qui date d\'avant 1950.Elle me semble être en bois, mais lequel ? Ebène ? On me dit que ces instrument étaient numerotés.Je ne trouve rien.Dans l\'affirmative, où était inscrit le n° ? "
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,
Vous pourrez commencer à avancer un peu dans l'attente de ré^ponses plus précises en vous rendant dans un premier temps vers les réponses déjà données concernant les fabricants DLP / Pigis / Lefevre mais aussi dans "Clarinette"
Possible en bois teinté pour les fabrications plus ordinaires (grattez très légèrement l'intérieur d'un tube, une couleur claire devrait apparaître) sinon du palissandre au veinage très marqué ou bien de l'ébène, noir et très peu veiné (modèle luxe accompagné bien souvent d'un clétage argenté).
Quant au N° il peut être placé près du bord d'un tenon (bien en faire le tour avec une loupe).
Cordialement
Voir nos estampilles de facteurs
Admin"

Haut de la page...

-187- 03/12/08-Contribution de (Pseudo) guigui
 

" Bonjour je possede une flute traversiere en ebène je pense, 5 clefs, longueur 62 cm, corps en 4 parties marquée \"thibouville\" dans un cercle de pointillés sans d\'autres précisions. comment la dater ? connaitre son ton de base et la tablature des doigtés? merci "
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour guigui, ce type de flûte à 5 clefs est tres courrant et a ètè fabriqué environs de 1840 à la guerre de 14 - 18. Sauf cas particulier (clefs et viroles argent, patins de fixation des clefs) ilest difficile de les dater avec exactitude même avec les estampilles. Vue la longueur de l\'instrument, il est possible qu\'il soit au diapason de la = 440. Ces flûtes sont souvent de tres bons instruments. Pour en savoir plus et connaître les tablatures, reportez vous au site de Rick WILSON \"Hisotrical Flutes\" (à lire et à relire)!
Alain
Voir nos estampilles de facteurs

Haut de la page...

-186- 13/11/08-Contribution de (Pseudo) saxo92
 

" Bonjour à tous. J\'ai fais l\'acquisition récente d\'une clarinette ancienne buffet-crampon sous le logo en forme de lyre figure la cartouche avec la marque buffet-crampon et en dessous de cette cartouche le nom :\"EVETTE\". Cette une clarinette en trois partie sans barrillet son numero de serie est: H680. Quelqu\'un pourrait-il me renseigner sur la date de fabrication et éventuellement sur le type et le nom de ce modèle. Merci à l\'avance. saxo92. "
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-185- 22/09/08-Contribution de (Pseudo) lerheu
 

" Bonjour,
j\'ai het un violon à une braderie a l\'interieur il y a une etiquette      \"LE STENTOR 2  LUTHERIE VOSGIENNE  68bis REAUMUR PARIS \"  j\'aimerai savoir a quelle epoque il a etait fabriqué.
Merci. "
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Bonjour Plusieurs luthiers ont utilsé le célèbre modèle de Stradivarius et encore maintenant. Sans trop de doute possible il s'agit d'un violon fabriqué premier quart 1900 par JTL (Jérôme Thibouvliie Lamy)."
Cordialement."
Admin

Haut de la page...

-184- 16/09/08-Contribution de (Pseudo) classe
 

" Bonjour à tous.
J\'ai en ma possession une flûte portant l\'estampille JUL.HEINR. ZIMMERMANN LEIPZIG.
Elle est constituée de 4 parties.
l\'embouchure est en ivoire et porte la mention MODELL ZIMMERMANN.
Le corps semble être de l\'ébène.
Quelqu\'un pourrait-il me donner des renseignements sur cet instrument?
Merci d\'avance.
"
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Bonjour classe. Le membre Alain (contribution N° 130) dispose d'éléments qui pourraient déjà vous en dire un peu plus concernant la flûte que vous possédez"
Cordialement
Admin"

Haut de la page...

-183- 19/06/08-Contribution de (Pseudo) MIMIX
 

"je recherche des informations sur des instruments anciens et les methodes de réparation,et des liens vers des réparateurs. / Je viens de récureper un sax tenor Couesnon, n°57384,argenté en bon état, sans boite.(tampons et ressort a refaire) j\'aimerai savoir de quelle année il date, quelle sont les précautions à prendre pour le restaurer"
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,
Vous pourrez commencer à avancer un peu dans vos connaissances en vous rendant dans un premier temps vers les réponses déjà données concernant ce fabricant Couesnon :
Aussi dans la rubrique "Fabricant Couesnon"
Cordialement
Admin"

Haut de la page...

-182- 18/06/08-Contribution de (Pseudo) morinc
 

"je possède un saxo soprano MILLEREAU Breveté N° 7676 - conservatoire de PARIS - 66 rue d\'Angoulème - PARIS que je voudrais faire restaurer. A qui puis-je m\'adresser"
Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,
Vous pourrez commencer à avancer un peu dans vos connaissances en vous rendant dans un premier temps vers les réponses déjà données concernant ce fabricant Millereau :
Réponse 93 et 152
Aussi dans la rubrique "Fabricant Millereau"
Cordialement
Admin"

Haut de la page...

-181- 08/03/08-Contribution de (Pseudo) marcod
 

Bonjour, je souhaiterais avoir des infos sur le JTL Sax, un instrument inventé par Thibouville Lamy en 1935, et qui serait un Saxo Soprano à anneaux, sans plateau (hybride clarinette/saxo); Il semble qu\'il n\'en ait été produit que peu. A bientôt Marco


Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-180- 18/02/08-Contribution de (Pseudo) jb007
 

"Bonjour, et encore bravo pour votre site, (Merci pour vos encouragements, NDLR)
J\'ai fait refaire un sax baryton MILLEREAU, 29 rue des trois bornes à Paris, num. 3944
La curiosité me pousse à savoir de quand il date
Il a une double clé d\'octave, a t-il le systeme millereau ? je ne sais pas ce qu\'est ce systeme, ni comment l\'identifier.
Merci d\'avance pour tous renseignements"


Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,
Vous pourrez commencer à avancer un peu dans vos connaissances en vous rendant dans un premier temps vers les réponses déjà données concernant ce fabricant Millereau :
Réponse 93 et 152
Aussi dans la rubrique "Fabricant Millereau"
Cordialement
Admin"

Haut de la page...

-179- 30/10/07-Contribution de (Pseudo) classe
 

"Bonjour à tous. Je possède une clarinette métal sib de marque \"ALEXANDRE\" portant la mention \"PARIS\". Elle parait de bonne facture, se composant de 5 parties démontables(bec,barillet,corps du haut,corps du bas,pavillon). Le barillet est à double parois et est réglable par pas de vis. Quelqu\'un aurait-il des informations à me communiquer sur cet instrument? Selon certains dires \"ALEXANDRE\" aurait un rapport avec ALEXANDRE SELMER. Merci d\'avance.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,
Que dit le New Langwill Index à propos de Alexandre (certains diraient la "Bible" des collectionneurs d'instruments de musique à vent) :
Avant 1839 et après 1845
Cuivres / ? en connexion avec Alexandre Père et Fils, principalement fabricants d'harmoniums, accordéons, etc...établi en 1829"
Adresse : 1839-1841: Passage de l'industrie, 8.
Brevet : 1845 (France) N° 2493, formes de pavillon pour cuivres.
Le Larigot n'en dit pas plus.

Alexandre Selmer (1864-1953) est retourné en France en 1918 après un séjour (14 ans) aux Etats-Unis comme associé avec son frère Henri et clarinettiste à Boston. Il revendit ses droits à Bundy alors directeur de la firme. Ce dernier distribua aux USA des instruments fabriqués à Paris tel que clarinettes, trompettes, saxophones ; ouvrit un département flûtes sous le nom de P. Marcil et utilisa des noms comme Selmer, Bundy, Free-Tone, Raymond, Signet, Manhattan.
Nous avançons dans nos recherches....encore un peu brumeuses !!
Cordialement
Admin

Haut de la page...

-178- 25/05/07-Contribution de (Pseudo) denis2
 

"Je cherche des renseignement sur cet instrument; (origines valeur,ect)
Il est marqué sur le pavillon :Gaillard et loiselet successeurs 2/3 cours Lafayette Lyon ,Pelisson 218.
D'avance merci,


Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:
"Boujour,
A moins que l'on me porte la contradiction, il s'agirait d'un instrument utilisé en chasse à cour appelé trompe de lièvre ou trompe de renard à un tour. La première citée étant plus petite. Vous ne fournissez malheureusement pas la taille de cet instrument.
Au même titre que la marque Couesnon dans une grenade, celle indiquée sur votre instrument donne la date de fabrication par les deux derniers chiffres de l'année (47) dans une étoile à 6 branches.
La marque "Gaillard, Martel et Loiselet" aurait débuté en 1931 successeurs de "Pélisson, Guinot et Blanchon" (aussi marque "Pélisson/Couturier/Blanchon & Cie/maison fondée en 1812), adresse Lyon-Paris. Participa à l'exposition de Barcelone en 1929. Nommée ensuite en 1935 "Gaillard et Loiselet". Sources New Langwill Index et Larigot.
Cordialement
Admin

Haut de la page...

-177- 02/05/07-Contribution de (Pseudo) nono
  j'ai trouver une sorte de trompette ou il est inscrit "exposition universelle de paris 1900 ,hors concours membre du jury n6

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:
"Boujour nono
Cette exposition universelle de 1900 se retrouve en médaillon sur bon nombre d'instruments de facteurs qui y ont participés. Voyez-vous sur votre instrument soit un nom, une adresse, un motif particulier qui pourraient nous mettre sur la piste?"
Cordialement
Admin

Haut de la page...

-176- 26/02/07-Contribution de (Pseudo) mich
  Découvert ce site suite recherche sur clarinette DOLNET DLP que je viens d acquerir dur Ebay (pas encore reçue). Cet instrument j'aimerai le refaire jouer donc je pense à avoir certaines questions à poser aux membres de ce site. Il y a déja beaucoup de réponses qui m'intéressent. Je ne peux pas dire que je suis musicien car j'ai abandonné l'étude de base de la trompette il y a 40 ans environ. je souffle de nouveau dans un cornet COUESNON dont il me faudrait réparer car la coulisse du premier piston est desoudée suite à une de mes tentatives de réparation c'est pire je pense changer cette coulisse si un membre aurait cette pièce il est le bienvenu. Je vais tenter de me mettre à la clarinette c est pas gagné mais j'aime tous les instruments de musique. merci pour votre espace et de vos réponses.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:
"Boujour mich,
Vous avez peut-être un début de réponse dans la section "Fabricants" à "DLP et Dolnet" en espérant mieux à court terme."
Cordialement
Admin

Haut de la page...

-175- 16/02/07-Contribution de (Pseudo) susan2
  " I was wondering if you could give me some information on a saxaphone engraved with "Gaubert" rue Esquermoise 34 a Lille. I am curious to find out if this the would be the maker of the instrument?

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:
"Boujour,
"GAUBERT J. P. (Jean-Paul, Jean-Pierre ?) in Lille from 1865 to 1874 ; first rue (street) Royale #2 and rue Esquermoise. His brother, GAUBERT Eugène worked also in Lille during the same period and later, rue Henri Kolb. It would seem that both was just sellers appending their signatures on Thibouville factoring.
This last used to deliver instruments without signature leaving the buyer to put his own or could put some on request before delivering.
You can read some informations about Thibouville in clicking "HERE"
Cordialement
Admin

Haut de la page...

-174- 16/02/07-Contribution de (Pseudo) mich
 

"Bonjour, je recherche la coulisse du premier piston pour cornet COUESNON de coulur argent. J'ai voulu ressoude la mienne mais je crois que j ai fais une grosse bêtise. Si vous avez cette pièce ou une info pour la trouver merci de me répondre."

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

"Boujour,
"Le terme "standard" n'existait malheureusement pas à l'époque, c'est à dire que la coulisse Couesnon que vous pourriez trouver sera probablement à adapter. Il existait différents modèles de cornets (matières, options, qualité générale, etc.) appelés "HN, BN, GMN, BO, CGO, SO et Monopole" avec diverses finitions comme argenture, nickelage et laiton poli.
Auriez-vous quelques photos pour visualiser les ergots qui aident au retrait de la coulisse ?"
Adresse courriel : info@instrumantiq.com
Cordialement
Admin

Haut de la page...

-173- 21/11/06-Contribution de (Pseudo) pr1952
  "Je suis en possession de deux flutes traversières qui me viennent de mon arrière grand-père, premier flutiste à la Garde Républicaine, et sur lesquelles je cherche des renseignements. La première est une piccolo et porte les inscriptions suivantes: 1ere Médaille d'Or 1889 COUESNON & Cie 94 rue d'Argentine PARIS 2841 La seconde mesure 68 cm et porte les inscriptions: les lettres D et B entrelaçées E.DEBONNEETBEAUFILS PARIS 255 Merci d'avance d'éclairer un peu ma lanterne.... "

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-172- 14/11/06-Contribution de (Pseudo) Dahud
 

Bonjour, je possède un sax ténor de marque "Lyrist" n°15XXX. Je cherche des renseignements sur cet instrument, en particulier son année de construction.
Merci

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-171- 29/10/06-Contribution de (Pseudo) pierre
  Bonjour,
je suis en possetion d'un violon marqué charles buthod, sur une autre étiquette a peine lisible remis en etat a milan en 1925 j'aimerais en connaitre un peu plus sur cet instrument . a t'il une valeur ?
Merci

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-170- 09/09/06-Contribution de (Pseudo) GuyGuy
 

Bonjour à vous, j'ai récupére une trompette de marque DOLNET, modèle Universal, quelqu'un saurait il me renseigner sur l'age de cet instrument ?? le N° de série est 52 155 Et à tout hasard, si une personne peut m'envoyer vers des liens qui traitent de ce facteur (DOLNET), je lui en serai reconnaissant ! Cordialement,

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-169- 16/08/06-Contribution de (Pseudo) franci
 

"Bonjour, Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus sur la clarinette "tronc de choux"?
Merci

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses: "Boujour,
"Les sonneurs de treujenn-gaol (clarinette appelée aussi "tronc d'choux") jouent le plus souvent en couple, selon des règles analogues à celles des chanteurs de kan ha diskan (Chant et déchant) de Haute-Cornouaille.Mais les sonneurs de clarinette assouplissent beaucoup ce schéma ; le deuxième sonneur double souvent le premier assez tôt, reprend avec lui une phrase entière, apporte une ornementation...
Parfois, au contraire, certaines phrases sont coupées...
la suite à découvrir sur le site :
http://treujenngaol.over-blog.net/1-categorie-216969.htm
Admin

Haut de la page...

-168- 10/08/06-Contribution de (Pseudo) 546700
  "Bonjour, je viens de retrouver une vielle flûte Couesnon avec l'inscription Moyse et de drôles de plateaux pas communs. Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus?"
Merci

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour 546700, le modèle Marcel MOYSE était le haut de gamme de chez COUESNON, bien que non pas en argent massif mais seulement plaquée argent, il s\'agit d\'un modèle professionnel produit jusque dans les années 1960 et à l\'ergonomie soignée (touches décentrées main gauche et plateaux sur élévés main droite). En général, elle dispose d\'une clef spéciale de trille sol-la aigu.
Alain

Boujour,
En fait il s'agit d'un système de clétage appelé Moyse (Marcel, 1889/1984) du nom de son inventeur, que l'on retrouve sur certaines flûtes de marque Couesnon uniquement. Les plateaux débordants par des pastilles métalliques que vous décrivez sont pour le majeur et l'annulaire de la main gauche. Cette disposition permettrait aux saxophonistes de passer d'un instrument (le saxophone donc) à la flûte avec moins de "dépaysement".
Admi

Haut de la page...

-167- 10/08/06-Contribution de (Pseudo) yannif
 

"bonjour j'ai trouvé deux vieilles clarinettes, une marquée "Cabart à Paris" avec un vaisseau trois-mâts au dessus, et un bémol et un dièse au dessous; l'autre marquée "Console" n°2789 moi qui rêve d'en jouer, puis-je essayer de m'y mettre ou dois-je les donner au musée ?"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-166- 10/08/06-Contribution de (Pseudo) Didine
  Je recherche des gammes manouches pour pouvoir faire chanter ma clarinette... elle ne fait que du classique et de la chanson francaise pour le moment!!!!aidez ns svp.merci.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-165- 08/08/06-Contribution de (Pseudo) ludovi
 

J AI AQUIS UN guide-chant SEMBLABLE CE WEEK END ET POUR TOUT VOUS AVOUER JE NE DESIRE PAS REELLEMENT EN ACHETEZ UN AUTRE MAIS PLUTOT SAVOIR CE QUE CELA PEU VALOIR IL MARCHE ET LA DATE DE FABRICATION APRES DEMONTAGE INDIQUE 24/02/1966 JE CROIS QUE CES INSTRUMENT SERVAIENT AUTREFOIS DONS LES ECOLES PUBLIQUES ???? OU PUIS6JE TROUVER QUELQU UN A MEME DE ME LE REACCORDER ??? CONNAISSEZ VOUS UN GUIDE DES VIEUX INSTRUMENT DE MUSIQUES ??? je cherche egalement quelqu'un qui puisse me reparer le mecanisme d'une boite a musique qui serais selon mes estimations du 18 ou 19 eme... merci

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-164- 08/08/06-Contribution de (Pseudo) kcinna
  "j'ai hérité de mon grand père d'un cor de chasse millereau raoux , fournisseur du concervatoire de paris , j'aimerais savoir quelle est la valeur de cet instrument , merci"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses: Boujour,
Nous n'établissons des estimations ou expertises que pour les instruments destinés à la vente sur le site "Instrumantiq.com". Toutefois sachez que la signature "Raoux" seule eut été plus intéressante en terme historique et de valeur et mieux encore du vivant de Raoux père (fondateur) ou le fils Joseph. Après un procés perdu contre Adolphe Sax en 1857 la maison passa entre plusieurs mains, notamment Millereau à partir de 1878 (...ses instruments sont respectables sans être remarquables...) sources New Langwill Index.
Admin

Haut de la page...

-163- 03/07/06-Contribution de (Pseudo) oboeli
  "Hautbois Cabart : je voudrais savoir si on peut dater un hautbois Cabart qui porte le numéro KK 206 ?"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-162- 28/06/06-Contribution de (Pseudo) chant3
 

"Bonjour,
Comment peut-on savoir si la culture bretonne, musicale en l'occurence, existe au Québec. Eventuellement me communiquer des noms d'associations car je m'y installe très prochainement.
Merci
"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses: La Bretagne a une tradition culturelle très riche , est-ce parce que ses habitants étaient plus intelligents qu'alleurs ? C'est surtout que de par sa position géographique , par sa langue ( ses langues en fait ) elle a été exposée l'homogénisation culturelle un peu plus tard que les autres provinces .
En général , en France , c'est le train qui fait disparaitre , au XIXe les particularités régionales , la Bretagne a été épargnée au moins le temps que la culture officielle ne commence a s'intéresser aux cultures régionales ( on appelait ça le folklore a l'époque ... )
En fait , toute la vision folklorique date du XIX e , c'est une suite du mouvement littéraire romantique Allemand . Pour faire courte une histoire des plus intéressante , au XVII et XVIII e siècles , la vie culturelle était bien différente et les cultures régionales étaient TRÈS régionales et ne s'exportaient même pas jusqu'au village suivant . ( d'accord , je simplifie pas mal ) En nouvelle France , les gens de différentes provinces de France parlaient Français entre eux , et qui plus est , le Français de Paris .
De même façon les danses en usages étaient probablement a la mode de Paris , comme la mode vestimentaire . Peut -être quelques rondes ou autres danses populaires ont elle pu se glisser dans le mouvement général mais ce sera difficile d'en faire la preuve hors de tout doutes . Donc pas de chansons en Breton , sinon le patrimoine en Français, commun plusieurs autres régions de France.
De façon générale , en millieux populaire , jusqu'a la deuxième partie du XIXe , les danses se font au son des chansons, souvent chantées par les danseurs eux-mêmes, (dans l'aristocratie et la bourgeoisie on peut se payer des musiciens)
Le biniou sur-aigu ( biniou-koz) que nous connaissons aujourd'hui
http://breizhpartitions.free.fr/fr/d_biniou.php date de la fin du XIIIe , donc il n"était pas en usage en Nouvelle-France le biniou d'autrefois devait ressembler a sa grande soeur la Veuze
http://sonneursdeveuze.free.fr/# du pays Nantais et a leurs cousins aujourd'hui disparus, Pibole , Dondaine, et musette du Poitou, disparus vers 1750 , en même temps que la pratique populaire du luth.
D'après les recherches de mme Galat Morin *, on ne trouve mention d'aucune cornemuses importée, vendue léguée ou apportée en dot au mariage ou saisie. Reste la possibilité que des officiers auraient joué de la musette de cours et seraient repartis avec leurs instruments en 1760, sans laisser de trace? Certaines de nos chansons sont tout a fait correctes pour des danses Bretonnes, comme l'An-dro et le rond St Jean, mais de la a affirmer que ces danses étaient en usage, ce serait aller un peu loin. Autre particularité des cultures Bretonnes, les gens de la côte ( Ar Mor ) avaient autrefois très peu de contacts avec les gens de l'intérieur des terres ( Ar Goat ) ça nous semble bizarre aujourd'hui mais autres temps autres moeurs . Un peu comme pour les Highlands d'Écosse, comme pour l'Auvergne, une bonne partie du folklore est une fabrication de la diaspora.
http://perso.wanadoo.fr/divarrek/p1017001.htm

Ouf , même en coupant les coins ronds c'est un sujet sur lequel on pourrait s'étendre pendant des heures et des heures. C'est un sujet qui me tient personnellement a coeur.

Henry
*La musique en Nouvelle France - Septentrion "

Haut de la page...

-161- 15/06/06-Contribution de (Pseudo) facel
 

Bonjour,
Voici un lien très intéressant vers des iconographies instrumentales historiques :
jeanluc.matte


Un autre tout autant passionnant (du même site) sur l'organologie :
Annuaire français de la facture instrumentale ,
de l'édition musicale
et des des industries qui s'y rattachent
Première année 1913
jeanluc.matte

Faites-en un usage immodéré (NDLR)
Bien à vous.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-160- 15/06/06-Contribution de (Pseudo) Pécorb
 

Bonjour,
Je m'initie à la guitare actuellement. Je n'y connaîs pas grand chose en musique et notation. Je veux apprendre le "blim et le blam" comme dit (disait, malheureusement jusqu'à aujourd'hui) Raymond Devos désormais regretté. L'on m'a parlé de tablature qui faciliterait mon apprentissage et sans considérations techniques. Quelqu'un pourrait me dire ce qu'il en pense?
Merci pour votre aide.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses: Boujour,
Personnellement je pense qu'apprendre la notation est salutaire surtout dans le cas où vous souhaitez passer de la guitare au piano, elle permet de mieux comprendre les accords et une meilleure compréhension des morceaux pour une transposition sur un autre instrument. La tablature ne vous permettra que l'apprentissage et la lecture de morceaux sur la guitare ; celle de l'accordéon ou d'un autre instrument est complètement distincte de la même façon et nécessite un autre apprentissage. De toute évidence, pouvoir lire les notes sur une portée est universel.
Sachez aussi, comme disait François Couperin :
"...,il y a aussi une grande distance de la grammaire à la déclamation, il y en aura aussi une infinie entre la tablature et la façon de bien jouer!"
Cela vaut aussi pour la lecture des notes sur une portée...quoiqu'il en soit et de façon triviale (j'espère que vous me pardonnerez cet écart de langage!) il vous faudra...bosser!.
Bon courage, ça vaut la peine! même pour faire du "blim et du blam".
Admin

Haut de la page...

-159- 30/05/06-Contribution de (Pseudo) tico
  Je recherche toutes informations sur le saxophone de marque SELMER l'année 1959, et désire en acquérir un exemplaire en bon état de fonctionnement et d'aspect, merci

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-158- 20/05/06-Contribution de (Pseudo) triste
 

je suis en possession d un violon a l interieur c est ecrit breton la duchesse d angouleme signe breton il a une corde de casse savoir si il a une certaine valeurs

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses: Boujour,
Voyez sur cette page la rubrique "fabricants", des réponses ont déjà été données concernant les instruments estampillés "Breton".
S'il existe beaucoup de violons signés Stradivarius (même et surtout en très mauvaises copies) c'est la même chose pour les Breton, imités en quantité industrielle (parfois d'ailleurs de très bonnes copies) ; avez-vous la longueur du fond au mm près? (sans le talon) ; y a t'il une marque au fer à l'intérieur de l'instrument? une date écrite à la plume à l'intérieur? une étiquette (qu'y lisez-vous)? quel est la couleur du vernis (brun, brun clair, jaune clair, orangé clair ou foncé, jaune clair bien transparent) pourriez-vous nous envoyer des photos?
Ceci nous permettrait d'étayer quelques hypothèses.
Admin

Haut de la page...

-157- 20/05/06-Contribution de (Pseudo) oligen
 

J'ai hérité d'un Saxophone MASSPACHER (N) de série 3578) qui doit avoir 60 ans mais je ne sais pas ce que cela vaut (son) et si je dois le faire restaurer ou non. A coté d'un Selmer, quelle est la qualité de cet instrument ?
Merci de votre réponse

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Boujour,
Voyez sur cette page la rubrique "fabricants", une réponse a déjà été donnée concernant les instruments estampillés "Masspacher".
Admin

Merci pour votre réponse qui ne m'éclaire pas bcp car je ne sais toujours pas si cet instrument est de qualité ou non et si je peux me lancer dans sa révision complète afin de jouer avec ou si je le garde comme pièce de collection.
oligen

Bonjour Oligen,
Masspacher n'est donc pas un fabricant. Ces sources d'approvisionnement n'étant pas définies on ne peux donc rien en dire d'autant mieux si elles ont changé au fil du temps. Une chose est sûre, Selmer et Masspacher n'ont rien de comparable (sans prendre de risque!). Redonnez-lui un peu de vie en mettant de nouveaux tampons et des lièges (si cela est suffisant bien sûr) et voyez en comparant si le son vous convient. Un instrument quel qu'il soit est toujours mieux si l'on en joue.
Admin

Haut de la page...

-156- 18/05/06-Contribution de (Pseudo) Paco11
 

"bonjour j'ai trouvé sur internet votre adresse et je desirerai avoir des renseignements sur une clarinette ancienne dont je viens de faire l'acquisition n'étant pas collectionneur mais utilisateur je vous remercie pour votre aide la clarinette est une basse avec embassy gravé sur le corps supérieur et made in france avec 6** comme n° de série sur les deux corps .D'apres le vendeur elle aurait ete fabriquée par martin freres pour embassy merci encore Paco11"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Boujour,
Voyez sur cette page la rubrique "fabricants", une réponse a déjà été donnée concernant les instruments dits "stencils" fabriqués pour les Etats-Unis par Martin-Frères.
Admin

Haut de la page...

-155- 17/05/06-Contribution de (Pseudo) Pirfou
 

"Bonjour, Je suis en train de restaurer une splendide clarinette ancienne Dolnet, Lefevre et Pigis. Deux vis sont "foirées" ainsi que deux boules. La première vis est de diamètre 2 mm pour 45 mm de longueur, la deuxième est également de diamètre 2 mm pour 29 mm a une hauteur de longueur. La première boule a une hauteur de 14 mm (pas de vis + boule avec un trou pour ressort aiguille) et la deuxième une hauteur de 10 mm sans ressort. Si quelqu'un pouvait me trouver ces dimensions, je lui en serais très reconnaissant. De la même manière, si quelqu'un avait une clarinette de cette marque ou le corps du bas de cette marque, même en mauvais état ou fendue, je suis preneur. En vous remerciant par avance. Musicalement. Pirfou."

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Boujour,
Mission assez difficile pour une si petite quantité. Si vous ne trouvez rien dans des brocantes ou par l'intermédiaire d'un membre "généreux" du site, reste Martin CHANU (fournisseur d'accessoires pour clarinettes et divers). Il est probable qu'il ne prenne des commandes qu'à partir de 75 euros (profitez-en pour acheter des jeux de tampons, du liège, des ressorts pour vous et vos amis par exemple) ou vous comptez quelques euros de plus pour frais de traitement.
Martin Chanu : tél 02 32 36 75 40
Admin

J'ai récupéré, sur une clarinette BUNDY en ébonite achetée 1 € symbolique pour pièces, des boules et axes parfaitement identiques en diamètres et longueurs pour ma clarinette Dolnet, Lefèvre et Pigis. Elle est actuellement en ordre de marche et j'en suis très heureux. Je confirme la qualité et la justesse de cette marque ainsi que la précision de ses ajustements.
Pirfou

Haut de la page...

-154- 20/03/06-Contribution de (Pseudo) lichat
  Bonjour, Je souhaiterais identifier un instrument.
Aprés de multiples recherches je n'ai toujours pas trouvé d'informations me permettant une identification exacte du type d'instrument, de son âge ou encore de sa valeur. Il s'agit, je pense, d'un hautbois traditionnel, qui ne présente pas de parties endomagées. Peut être un hautbois du haut languedoc (graile). Merci d'avance pour toute information.
Lichat

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses: Bonjour,
Ce n'est pas un hautbois du languedoc mais un graile du Tarn
ou hautbois de la Montagne de Lacaune. Cet instrument était surtout fabriqué par les bergers, c'est pour cela qu'il est taillé à la gouge à l'intérieur, par contre cet instrument à du être fabriqué par un très bon facteur milieu du XIX, aucun instrument connu seulement des copies, il doit bien en rester dans les greniers du Tarn.
salut Daniel

Haut de la page...

-153- 18/03/06-Contribution de (Pseudo) Eleusi
  J'ai en ma possession le vioLION DE LA FILLE DE LOUIS XVI , fabriqué à MIRECOURT, avec une superbe gravure au dos de l'instrument, il s'agit d'un 4/4, assez abimé mais je crois que cela vaut le coup de le restaurer! Qui peux me venir en aide?

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-152- 15/03/06-Contribution de (Pseudo) guerri
 

Bonjour, Je suis en possession depuis plusieurs année d'un vieux saxophone de marque MILLEREAU N° 8504. Les inscriptions sur l'instrument sont les suivantes: A STOUPAN MONTPELLIER breveté du CONSERVATOIRE DE PARIS MEDAILLE D'OR D'ARGENT DIPLOMES D' HONNEUR 65 rue d'Angoulème Paris Cet instrument n'est pas en bon état, Mes questions: - Que dire de cet instrument? - pensez vous qu'une restauration est possible? - Combien cela risque de coûter? - L'instrument en vaut-il la peine?

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Nous ne faisons pas dans la rubrique "Contribuer-Lire" d'estimation de prix ; nous ne répondons, ou tentons de répondre, que sur l'histoire ou la technique du fabricant.
Quoi qu'il en soit, même si votre saxophone comporte un mécanisme dit "Système Millereau" spécifique, il ne représente qu'une très faible valeur vénale (en l'état tel que décrit) ; une restauration coûte aux alentours de 400/500 euros ; ce qui veut dire que si vous souhaitez le mettre en vente après restauration vous n'arriveriez qu'à peine à récupérer la moitié de votre dépense! Désolé, le marché actuel est ainsi.
La marque Millereau exista de 1861 à 1938 et passa entre les mains de quelques membres de la famille ; suite à une faillite fut rachetée en 1931 par Selmer qui utilisa le nom jusqu'en 1938.
L'adresse rue d'Angoulème fut l'avant dernière que la firme occupa de 1879 à 1911 ; le N° de la rue serait plus probablement 66 et non 65 comme vous l'indiquez (ma documentation)
Admin

Haut de la page...

-151- 14/03/06-Contribution de (Pseudo) dom2
  "Bonjour. Je debute dans le monde passionant des instruments de musique, meme si je joue depuis une vingtaine d'annees. Quelqu'un pourrait-il me dire si il y a des ouvrages specialises dans les instruments anciens, en particulier les clarinettes, et en particulier encore les clarinettes metalliques. Ou alors, y a t il des revues specialisées? J'aimerai pouvoir connaitre a peu près la valeur et la qualité de tout ce que je vois, avant de me ruiner inutilement! Ah oui, aussi, connaissez vous des ouvrages de référence pour la restauration de clarinettes? Voila. A part, j'aime beaucoup le site, et les collaboration entre les membres. Merci."

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour, Pour la restauration, réparation d'instruments, il y a l'excellent livre de Erick D.Brand, Band instrument repairing manual que l'on peut trouver sur ebay ou directement chez Ferree's tools inc. Cet ouvrage concerne principalement les cuivres et les bois, et la clarinette y trouve sa place.
lichat

Cher DOM2, J'ai acheté, récemment, un petit livre sur la restauration des clarinettes ; il s'agit de "Clarinette mon amie" de Ernest FERRON, Maître Luthier. C'est un livre un peu succint par rapport au "Band Instrument Repairing Manual" de Erick D. Brand (que j'ai acheté sur EBay.com aux Etats Unis) mais qui a l'avantage d'être en français. Je l'ai payé dans les 25 € à la librairie Monnier, 55 rue de Rome à Paris dans le 8° ; n° de téléphone : 0145221428. En espérant vous avoir aidé. Amicalement.
pirfou

Bonjour,
Nous signalons à nos aimables membres que cette librairie, ainsi que d'autres, est nommée dans la rubrique "LIENS-librairies musicales".
Aussi le rapport d'un colloque sur la restauration d'instrument dans la sextion "LIENS-livres" de cette même rubrique.
Dans son sensemble la rubrique "LIENS" est à visiter impérativement!
A bientôt
Admin (Gilles)

Haut de la page...

-150- 08/03/06-Contribution de (Pseudo) nicolo
  "Bonjour, Je suis apprenti violoniste et, les progrès aidant, souhaitais me faire plaisir en achetant un instrument à la tonalité plus chaude. Après quelques recherches, j'ai trouvé chez un luthier ce qui me permettait de concilier plaisir et porte-monnaie (1 500,- €). Le luthier, lors de mon choix, pour lequel j'ai déjà versé des arrhes, confirma sa pertinence en me disant qu'il s'agissait d'une Breton et en me montrant le talon qui portait la marque correspondante. Etant néophyte, seule m'intéraissait la tonalité, l'aspect général du violon, son poids, le sentiment général qui s'installait en moi en jouant, non le nom du luthier fabricant. La mention de celui-ci a éveillé ma curiosité et j'ai engagé des recherches sur internet pour en savoir plus sur cet instrument dont j'allais faire l'acquisition. Ce que j'ai trouvé sur votre site m'a quelque peu "refroidi" (contribution 114 Paimpo). Je vous poserait donc la question suivante: comment puis-je être sûr que la marque apposée au talon est d'origine? Je le répète: en soi, il m'est assez indifférent de jouer sur un violon de marque pourvu qu'il soit à mon goût. Mais, le prix a certainement été fixé en fonction de l'origine de l'instrument et c'est sur ce plan que j'aimerais savoir quelles sont les pratique. L'enjeu, vousl'avez bien compris, est ici la confiance. Merci à l'avance de votre réponse."

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-149- 06/03/06-Contribution de (Pseudo) dom
  quelqu'un pourrait-il me donner des renseignements sur les guitares manouches Busato ainsi que sur son concepteur bernabe Busato. merci d'avance

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-148- 16/02/06-Contribution de (Pseudo) trum-p
  "...j'aurais une question sur un estampillon utilises par Couesnon, que je n'ai pas trouve sur votre site. Je pose cet question ici parce que j'ai aucun copyright sur l'image qui montre cet gravure. L'image (ajoint) montre un bugle et je l'ai trouve sur ebay il y a longstemps. Connaissez-vous la signification de ces deux batons croises au-dessus de "Couesnon&Cie"? Est-ce-que c'est le symbole d'un modele ou bien d'un facteur? Dites moi simplement si je demande trop. J'aurais aussi des questions sur deux gravures que les images de votre site montrent.
En esperant de pas demander trop"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-147- 15/02/06-Contribution de (Pseudo) chatto
 

Bonjour, je me permet de vous adresser ce document sur l'age des Trompes de Chasse en Ré (et non pas des Cors dits de chasse qui nen sont pas ) En effet dans votre rubrique "marques et poinçons" j'ai été surpris de ne pas trouver le nom de Périnet François principal facteur de trompes des 19° et 20° sièclesaprès Raoux, Courtois, et même Gautrot l'incontournable! Ce François Périnet est-il le même que celui de l'inventeur du piston qui porte son nom,
Merci et bravo pour votre site que je me délecte a visiter.....de façon presque abusive!
CORdialement

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-146- 14/02/06-Contribution de (Pseudo) JCDR
 

Bonjour, J'ai acheté dans une brocante une clarinette DLP, je ne connaissais pas cette marque mais j'ai eu une explication dans ce site. Néanmoins je souhaiterais savoir jusque quand cette marque à existée avec les 3 lettres DLP et si on peut m'aider à dater ma clarinette. Il y a un N° marqué à l'arrière du corp juste au dessus du pavillon, ce N° est : 596 Merci de votre aide Cordialement JCDR

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-145- 14/02/06-Contribution de (Pseudo) Kricho
 

"J'ai joué un sousaphone de marque ROYAL Artist d'une 40taine d'années me semble-t-il. Est-ce une sous-marque d'un facteur plus connu ? De quel pays ? Arrêté depuis quand ? Quels autres instruments fabriquaient-ils ? Voila beaucoup de questions ... Merci à ceux qui sauraient de nous faire partager leurs connaissances !!"
14-02-06 Kricho

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-144- 13/02/06-Contribution de (Pseudo) Alain
  Cher Administrateur J'ai trouvé deux flûtes traversières GAUTROT Ainé en palissandre, une à six clefs, l'autre à huit clefs. Elles présentent des marquages différent : la flute à six clefs porte une lyre au dessus de la mention "GAUTROT Ainé Bréveté à PARIS", et en dessous, un petit symbole formé d'une croix et de quatre flêches entre les branches de la croix. L'autre instrument présente, dans un ovale, une ancre de marine encadrée des lettres G et A (pour GAUTROT Ainé, je suppose) au dessus du même marquage "GAUTROT Ainé Bréveté à PARIS,mais sans le symbole de la précédente en dessous. Pourrait on me donner les raisons de ces différences et éventuellement les dates qui pourraient leur correspondre. Par ailleurs, j'ai également une flûte en ébène à une clef de marque COUESNON, qui porte exactement la même ancre dans un ovale que la flûte GAUTROT à huit clefs, mais entourée des lettres C et G. Peut on là aussi me donner des explications et , si possible, des dates? Je remercie d'avance vivement tout ceux qui pourraient éclairer ma lanterne.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-143- 03/02/06-Contribution de (Pseudo) lepapé
  "j'ai beaucoup cherché avant de poser ma question... j'ai un fer à cintrer, les éclisse sont d'épaisseur(entre 1 et 1,2mm) pouvez-vous m'indiquer les bases de la technique du cintrage des éclisses de violon ? _doit-on humidifier l'ensemble de l'éclisse ? _doit-on humidifier une seule face ? _quelles faces présenter sur le fer ? merci beaucoup pour vos réponses."

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour,
Les bases sont simples. Elles consistent à suivre les courbures formées par le moule du violon préalablement fabriqué ; l'humidification à l'eau se fait au pinceau sur les deux faces ; la face à présenter sur le fer sera celle en creux (!?), surtout ne pas forcer ! tester tout d'abord une chute de bois, si vous la casser ce sera moins grave ; dans tous les cas vous devrez préparer à l'avance le lissage de faces visibles, prévoir aussi un bon équilibre esthétique des ondes de l'érable ; l'idéal serait de faire coïncider les ondes des éclisses avec celles du fond (le nec plus ultra dans la lutherie!). Par ailleurs vous pourriez fabriquer des éclisses de hauteurs différentes, c'est aussi de cette façon que l'on distingue les violons de facture artisanale de ceux fabriqués à la chaîne (ex. la partie haute en 30 mm et la partie basse en 31mm)...bon courage et donnez-nous de vos nouvelles.
(bibliographie : Manuel de lutherie à l'usage des amateurs de Paul Altenburger ; l'art du luthier de Tolbecque réédition de 1903 (la bible du pro!).
Admin

Bonjour, Pour la restauration, réparation d'instruments, il y a l'excellent livre de Erick D.Brand, Band instrument repairing manual que l'on peut trouver sur ebay ou directement chez Ferree's tools inc. Cet ouvrage concerne principalement les cuivres et les bois, et la clarinette y trouve sa place.

Haut de la page...

-142- 01/02/06-Contribution de (Pseudo) chatto
  bonjour, je suis a la recherche d'une embouchure pour un ophicleide Martin Fils Ainé a Toulouse par Gautrot Aine vers 1850 en Bb. Celle que je possède ne me semble pas adéquate, mais je n'ai pas de point de comparaison et je ne sais pas comment étaient veritablement les embouchures de ce type d'instrument.
Merci de vos éventuels renseignements.
Cordialement.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Les embouchures d'ophicléides se rapprochent assez de celles du trombone, au bord évasé ; en Sib évidemment avec la cuvette plus large et plus profonde.
Admin

commentaires : merci de votre réponse,l'embouchure qui était sur l'ophicleide (et qui plus est dans sa "boite" d'origine, sorte de petit cercueil en bois) ressemble bien a ce que vous décrivez: c'est peut être la bonne, mais je la trouve un peu grosse pour les aigues ... je vais me faire les lèvres.

Haut de la page...

-141- 28/01/06-Contribution de (Pseudo) admin
 

Bonjour, nous vous annonçons que nous organisons le SAMEDI 28 JANVIER 2006 à partir de 14 h 30 en l'hotel des ventes de VILLEFRANCHE S/S UNE VENTE D'INSTRUMENTS DE MUSIQUE
1725 Route de Riottier
69400 VILLEFRANCHE S/S
Tel; 04 74 09 44 10 Fax 04 74 09 44 19
Email; pyguillaumot@wanadoo.fr
Liste de la vente d'instruments de musique ainsi qu'un certains nombre de photos sont disponibles, cliquez : GUILLAUMOT

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-140- 27/01/06-Contribution de (Pseudo) curieu
 

Bonjour j,aimerais savoir quelle vernis on pourrais se servir et la methode pour l,appliquer afin de restaurer un violon.Ce n,est pas un instrument de haute qualite. Merci.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour, une bonne petite popote d'ébéniste suffirait largement, afin de lui ôter la saleté et lui redonner de la brillance ; Ne touchez surtout au vernis, vous lui feriez perdre les quelques qualités sonores qui lui reste!
Vous trouverez ça partout et principalement à la mecque des bricolos parisiens le "2ème sous-sol du BHV".
JP-Ver

Haut de la page...

-139- 09/01/06-Contribution de (Pseudo) stjone
 

I have a Besson Tenor Saxaphone.It was made in France by Fontaine Besson for Bessons of London.Icannot find any information on Saxaphone's made by Fontaine Besson.If anybody can give me some information I would be very grateful. Peter Carberry

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

1858 in order to escape paying Adolphe SAX damages incurred in a lawsuit, Gustave-Adolphe Besson first transferring his assets to his wife ; he quit Paris for London leaving her as proprietor ; In 1875, Marthe Besson (Gustave Auguste Besson's daugther) became proprietor of the Besson firm English branch. She married the civil servant Adolphe Fontaine in 1880 ; at this time changing the name of the firm to "Fontaine-Besson" until 1910 (?).
(Sources New Langwill index) 1Berna

Haut de la page...

-138- 06/01/06-Contribution de (Pseudo) lepapé
 

pouvez-vous me donner des informations sur la marque "étoile / Patet / étoile" trouvée sur une trompette ainsi que des conseils de restauration sur cet instrument qui a beaucoup souffert des sévices du temps?
MERCI lepapé.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-137- 04/01/06-Contribution de (Pseudo) pepapé
 

retraité, il m'est venu l'idée saugrenue de fabriquer un violon ( stradivari 1703)je me suis procuré le livre de paul altenburger j'ai acheté le bois et quelques outils.le moule est terminé, les coins et tasseaux collés... j'aimerai trouver des informations sur le vernissage et plus généralement profiter des conseils, trucs, astuces de personnes plus expérimentées. MERCI pepapé

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-136- 29/12/05-Contribution de (Pseudo) polo
 

Bonsoir, Je profite de l'occasion pour souhaiter à tous les Membres et à leur famille mes meilleurs voeux pour 2006. Ma question est la suivante : je suis en possesion d'un violon appartenant depuis très longtemps (depuis 1914)à ma famille violon qui a été authentifié comme étant d'après l'étiquette s'y trouvant à l'intérieur comme un violon de GABRIEL DAVID BUCHSTETTER RATISBONNE 1761. Pourriez-vous me donner quelques renseignements sur ce luthier et si une cotation se trouve dans le dictionnaire des Luthiers. Violon est parfait état de fonctionnement (encore joué et entretenu). Un grand merçi d'avance.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour,
Avez-vous traduit vous-même le nom de la ville de Ratisbonne (ordinairement inscrite sur les étiquettes en latin, type Ratisbonae, Ratisbonam ?)...la longueur du fond,? au mm près ...la largeur du fond? ...la couleur du vernis?... toutes ces informations déterminantes pour savoir s'il ne s'agit pas d'une copie (ce qui est plus que probable).
"Luthier allemand, il professa et excerça à Rastibonne (ou Regensburg, Allemagne) de 1752 à 1771 dans la seconde moitié du XVIIIème siècle, lutheire riche." Dictionnaire René Vannes.
Sachez aussi que Thibouville Lamy et d'autres luthiers de façon plus anonyme, à Mirecourt ou ailleurs, purent en faire des copies (grande spécialité française vers 1900).
29/12/05 bast_0

Bonjour,
Déjà merçi pour vos premiers renseignements. Je suis le contact 136. D'autres renseignements concernant mon violon : longuer du fons 37 cm (avec le "talon) - 35,9 sans le talon - largeur 20,7 cm - couleur du vernis -brun rouge - voir photo couleur plus ou moins réelle. Effectivement, j'ai traduit moi même l'étiquete en RATISBONNE car sur l'étiquette du violon il est effectivement marqué Ratisbonae. Je crois bien qu'il doit s'agir d'un instrument "original" (pas une copie) car je crois bien me souvenir que cet instrument avait il y a déjà longtemps été "expertisé" par un Maître Luthier en Belgique.
Espérant que ces renseignements pourront vous servir à me donner d'autres nouvelles de cet instrument, je vous présente l'expression de ma haute considération.
30/12/05 polo

Bonjour polo,
La longueur de la table me paraît un peu courte. Si l'on s'en tient au descriptif du dictionnaire des luthiers, on peut y lire que ce luthier fabriquait plutôt des tables longues, c'est à dire au delà des 36cm ; que la couleur en général était jaune, rouge/jaune ; pas trop de volume sur la table et moins étroite que la plupart des autres violons.
Voilà tout ce qui peut être dit en l'état. Sinon qu'une bonne expertise (avec certificat) chez un luthier reconnu sera la meilleur des choses à faire.
30/12/05 L'administrateur

Haut de la page...

-135- 15/12/05-Contribution de (Pseudo) manod7
 

Bonjour,
Quelqu'un saurait me dire ce qu'est le timbre d'un instrument de musique?...Merci.
Manod7

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Le timbre des instruments de musique
SONS RENDUS PAR DIVERS INSTRUMENTS
Ecoutons un violon et une clarinette émettre la même note avec une intensité analogue. On distingue cependant chacun des instruments : on dira que le timbre de leur son n'est pas le même. En effet, chacune des vibrations n'est pas sinusoïdale : elle est simplement périodique ; sa fréquence correspond à la hauteur du son émis ; nous avons un son complexe.
Une vibration sinusoïdale donnerait un son simple; il n'en existe pas.
Le timbre d'un son est la qualité physiologique qui permet de distinguer deux sons de même hauteur et de même intensité, emis par des instruments différents
Voili, voilà !!
27/12/05 arcel1

C'est la "couleur" du son, la somme et le mélange des harmoniques qui confèrent a un instrument pour une note donnée la particularité qui le distingue d'un autre instrument qui jouerait la même note.Ca s'explique mal, mais ça s'entend bien ...
02/02/06 chatto

Haut de la page...

-134- 17/12/05-Contribution de (Pseudo) oplm
 

Cherche à connaitre la maison "COUESNON", possédant une clarinette estampillée, avec un SIGLE O et S mélés.
Madame, Monsieur,
D'abord toutes mes félicitations sur les contenus de votre site.
Suite contribution N° 134, ci-joint 1 image de la marque avec ce signe S/O.
Marque : COUESNON ET Cie A PARIS
Si quelqu'un a des renseignements, cela m'interresserait beaucoup.

OPLM

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Le catalogue Couesnon de 1913 donne quelques clefs, sous forme de lettres assemblées, pour définir la qualité de ses instruments :
Modèle Monopole (le plus cher), et ensuite par ordre progressif "Opéra HN" ; Armée BN" ; "Armée GNM" ; "National BO" ; "Universel CGO" ; le modèle estampillé "SO" est considéré comme le moins cher.
19/12/05-rufau2

Haut de la page...

-133- 13/12/05-Contribution de (Pseudo) Despi
 

bonjour à tous.Je suis propriétaire d'un tambour Thibouville-Lamy N°95 et je cherche tous renseignement sur la quantité/qualité/date de production de ce tambour.Il présente un fut de +/- 18 cm de haut sur un diamètre de +/- 35cm, possède 9 tirants en cuir cousu, 2 peaux de veau et une seule corde de timbre.Les bords du pont sont légèrement biseauté et l'écrou de la vis de timbre une section carrée.Merci à tous.
Despi

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-132- 01/11/05-Contribution de (Pseudo) olulo
 

Bonjour à tous, Je désirerais avoir des renseignements sur des cors ( naturels ) fabriqués par Thibouville et Lamy(époque, modèles) ainsi que sur un cornet à pistons que je possède, de facture I. ou L. GRAS, "fournisseur de l' armée, 12, rue de la Chaussée d' Antin Paris".L' instrument est "breveté SGDG" et comporte le numéro de série 8867. Merci de m' éclairer. olulo

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-131- 06/10/05-Contribution de (Pseudo) schaep
 

"Bonjour ! Suis en possession d'un saxo soprano de Maurice BOISTE, Série Artiste N°9531 et j'aimerais avoir toutes les infos possibles dessus.Merci à vous"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour,
Les infos sont peu nombreuses. Rien sur le "New Langwill Index" et juste une ligne dans le Larigot : "dates...?.., à la Varenne Saint Hilaire (94), un doute qu'il ait été fabricant (apposait sa marque uniquement, sur des instruments manufacturés par d'autres, peut-être Couesnon ou Thibouville, NDLR), signalé comme marchand."
Peut-être pourriez-vous nous indiquer tout ce qui est gravé sur cet instrument.
Cordialement.
L'administrateur 06/10/05

Voici toutes les inscription du saxo : MB BOISTE Maurice 16, Rue Georges Sand La Varenne St-Hilaire Seine 9531 Série Artiste
schaep 07/10/05

Maurice BOISTE était contremaître chez Raymond DUBOIS de Mantes il est partit s'installer à la varennes st hilaire dans les année 1930. Source A De gourdon.
MLCB 29/01/06

Aussi en possession d'un Soprano Boiste N° 9196 Une 2ème adresse gravée : Henri Simon 17 rue Pixérécourt Paris Quelle est l' histoire de cet instrument ??
jal 28/03/06

Bonjour à tous,
Rien concernant ce nom et cette adresse sur le New Langwill, par contre le "Larigot" nomme un certain "SIMON H. ...1959... à Paris (75) (?) rue Pixéricourt, 17 -guide officiel de la Musique du Chant et de la Dance-, 1959 : 108".
Admin

Haut de la page...

-130- 06/10/05-Contribution de (Pseudo) alain
  "Cher correspondant,Je me permets, si vous m'y autorisez,de préciser les indications que je vous ai données au sujet d'un certain type d'instruments. Comme vous l'avez bien noté, il sagit de flûtes de fabrication allemande produite depuis 1898 jusque dans les années 1930. Il s'agit de la REFORM FLÖTE mise au point par le flûtiste Maximilian SCHWEDLER (1853 - 1940) modèle 1898. Cet instrument a été produit sous l'estampille "SCHWEDLER & KRUSPE" à LEIPZIG, mais on entrouve également sous la marque de "Moritz Max MÖNNIG" également à LEIPZIG, " G. H. HÜLLER ", "FISCHER", "O. UEBEL" et peut être aussi mais sans certitude par "KOHLERT" à GRASLITZ, "ZIMMERMANN" à LEIPZIG mais aussi SAINT PETERSBOURG, "O. OEHLER" à BERLIN, et probablement d'autres fabricants. La REFORM FLÖTE se reconnaît aux caractéristiques suivantes: 1 Trois parties comme une flûte BOEHM : embouchure, corps (long), patte de si (si grave actionné par le petit doigt main gauche). 2 tête en métal (argent ou maillechort)comportant une plaque d'embouchure en ébonite fixée par deux vis et présentant deux petits becs en saillie de chaque côté de l'orifice pour mieux canaliser la colonne d'air.C'est la "SCHWEDLER MUNDLOCH". Il n'y a pas forcément de barillet d'accord. 3 Le corps, en bois (palssandre, ébène) perce cônique, présente un système de clefs très complexe qui rappelle beaucoup la clarinette par la présence de leviers , de plateaux et d'anneaux sur les trous. Tous les trous (ou presque) habituellement bouchés par les doigts sur le système ancien sont là coUverts par des cléfs ou des anneaux. 4 Latte de si est du style des flûte BOEHM,mais peut comporter également des mécanismes supplémentaires comme des soupapes et des correspondances avec le corps. Il n'est pas rare de trouver des rouleaux en ébonite rouge sur certains leviers. Voila en substance quelques indications qui permettent d'identifier ce type d'instruments trés courramment utilisés en allemage et en Europe orientale jusqu'à la deuxième guerre mondiale, et peut être même jusque durant les années 50 pour les derniers élèves de SCHWEDLER. Ce ne sont pas des instruments rares et sont peu recherchés aux dire de tous le professionnels du domaine.Ce sont cependant, des instruments toujours d'une trés belle facture et à la sonorité magnifique et puissante. C'est leur aptitude à jouer bien plus que leur marque ou leur provenance qui m'interesse au premier titre.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-129- 04/10/05-Contribution de (Pseudo) adrian
  "Bonjour, je viens d'acheter aux puces un saxo alto (en mauvais état). après nettoyage une inscription est apparu : Couesnon & Cie. Expositions universelles Paris 1889. médaille d'or. Il porte le N° 94. Cet instrument me fait réver ... J'aimerais en savoir un peu plus sur son histoire ... Quelqu'un peut il m'en dire un peu plus ? Merci d'avance -adrian"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour,
Le N° 94 est certainement le N° de la rue d'Angoulème à Paris que Couesnon occupa de 1888 à 1937. Il devrait y avoir un motif en forme de grenade avec deux chiffres à l'intérieur qui correspondent à l'année de fabrication. Faites-le restaurer et redonnez-lui vie!
joshua27

Haut de la page...

-128- 30/09/05-Contribution de (Pseudo) K#a?-!
  commentaires : Bonjour Je viens d'acquérir une clarinette en mib couesnon, système albert. A priori elle-ci doit dater du début du XXème siècle. Il y a quelques travaux à faire dessus et dans ce cadre j'ai un petit souci : la clé de mi grave est articulée, et il manque une vis (celle de la charnière de la clé proprement dite, pas celle du renvoi). Je n'ai pas d'outil permettant de mesurer le pas de cette vis, mais la vis du renvoi est strictement identique, ses dimensions sont : - diamètre extérieur du filetage : 1,5mm - diametre de l'axe de la charnière : 2mm - diamètre de la tête de vis : 2,3mm Y-aurait-il quelqu'un qui connaitrait les pas de vis utilisés par couesnon sur les clar mib à cette époque et qui pourrait me donner ce renseignement, que je puisse - soit me fournir une filière correspondant à ce pas pour fileter une nouvelle vis - soit envisager de retarauder la boule à un pas plus connu et fabriquer ma vis en conséquence. Merci d'avance

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-127- 30/09/05-Contribution de (Pseudo) amosa12
 

Q : bjr, je voudrais offrir à mon fils un accordeon , quelle est la difference avec un banonéon" est ce plus facile pour apprendre ? avez vous une methode avec , merci de vos conseils

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour,
Le bando est un instrument spécifique pour interpréter le tango et peut être même chromatique. L'accordéon est décliné de plusieurs manières et aborde tous les styles à condition aussi de choisir celui qui correspond à ses goûts comme le musette ou la musique dite traditionnelle. Faites écouter quelques types de musique variées à votre fils, enmenez-le dans un bal folk, voyez aussi un magasion de musique spécialisé et un conservatoire de musique et surtout n'engagez de frais qu'une fois votre enfant vraiment décidé.
Cordialement
30/09/05 Vigie625

Haut de la page...

-126- 30/09/05-Contribution de (Pseudo) Pika77
 

"Bonjour à vous. Quelqu'un pourrait-il me dire approximativement la période de fabrication d'un saxo DOLNET numéroté 66137 J je l'ai trouvé par hasard sur une brocante et je n'y connait pas grand chose. Il a l'air en bon état et je l'ai acheté simplement parce que je l'ai trouvé beau (joliment gravé) mais si quelqu'un pouvait m'indiquer où je pourrais trouver de plus amples renseigements... car je suis perdue: dans l'étui ( une antiquité)il y a une très vieilles étiquette indiquant "ténor" mais d'après ce que je peux voir, il ressmeble plutôt à un alto...
Pika77"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Je possede également un baryton dolnet n°12136, et moi aussi si qqun pouvait me donner davantage de renseignements sur cet instrument... Je pense que le votre est bien un tenor, car le mien(baryton) ressemble à un ténor...merci bcp pour votre aide
02-10-05 popote

Haut de la page...

-125- 23/09/05-Contribution de (Pseudo) Ekaw
 

" I have an early French guitar - inside the sound hole is stamped : ' PETIT JEAN ' LAINE A MIRECOURT it is a small parlour style guitar -the frets extending down onto the sound board - a moustache bridge- birdseye maple back and sides- phograph available. Does anyone have any information please ?"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-124- 23/09/05-Contribution de (Pseudo) bruno
 

Quelqu'un connait il le fabriquant de cuivre (trompette de cavalerie au moins) : Maison Couturier. Pelisson Guinot et Blanchot.Lyon - Paris ? Je cherche toute information sur la période d'activité de ce fabricant.

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-123- 30/08/05-Contribution de (Pseudo) wade6
 

Bonjour, J'ai acheté une clarinette métal P.X. LAUBE Sib num de série "p5886" et j'aimerai savoir d'ou elle viens et la datée. Merci"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour
Sacahant que les clarinettes Px laube ont été rélisées de 1920 à 1950 et que votre numéro de série est en 4 chiffres, il s\'agit d\'un instruement probablement dans les années 1925/30
unknown

Bonjour,
Cete marque PX LAUBE a été utilisée par Progressive Musical Instruments Corp. (importateur et revendeur d'instruments à vent), New York, de 1920à 1950.
Les instruments (les bois) de cette société, considérés comme bon marché, étaient importés de la Couture Boussey
et pouvaient être estampillés sous d'autres noms tout autant inventés comme : Perfacktone, American Artist, 20th Century, A. Feuillard, Professional, American Victory, Jean Buisson, G.L.Otterell.
L'utilisaion de ces marques ne permet pas de certifier l'origine des instruments.
Sources : New Langwill Index
Admin

Haut de la page...

-122- 24/08/05-Contribution de (Pseudo) streff
 

quels sont les ouvrages indispensables concernant les sax notament de fabrications française ? Cote, diffusion, années de fabrication, etc...
streff"

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-121- 24/08/05-Contribution de (Pseudo) Bruno
 

j'ai acheté dans une brocante un cornet Couesnon de 1910 poinçonné dans un ovale "série CGO". Quelqu'un connait il la signification de cette inscription? Je souhaite restaurer cet instrument; il manque la clef d'eau ainsi que tous les "picots" normalement présents sur les coulisses. Quelqu'un a t-il une photo d'un cornet de la meme série pour une copie ?
Merci

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-120- 24/08/05-Contribution de (Pseudo) wurbel
 

Bonjour Je possède depuis bientot trois ans un clarinette basse de marque Malerne. Je sais que ce facteur a disparu depuis 1973 ou 74. Il a été racheté par SML qui a récupéré tout l'outillage et a continué un temps à produire certains instruments de l'ancienne gamme Malerne. J'ai notamment eu l'occasion de voir des photos d'une clarinette basse SML (sous la marque Lemaire il me semble) qui ressemblait étrangement à la mienne. Ma question est la suivante : je souhaiterais dater ma clar basse, mais en gros je n'ai pas plus d'info sur Malerne que celles que j'ai résumées ci-dessus. Comme un fait exprès, la clar basse ne porte aucun numéro de série (non non le numéro n'a pas été masqué, j'ai soigneusement inspecté le corps de l'instrument avec un compte-fils). Quelqu'un aurait-il donc des infos sur supplémentaires sur la production de clar basse Malerne ? Une particularité permettant de dégrossir la datation ? Merci d'avance
Wurbel

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-119- 12/08/05-Contribution de (Pseudo) 151515
 

CHERCHE UN TAMBOUR MILITAIRE POUR PERDURER UNE TRADITION DANS NOTRE VILLAGE QUI EST LA DIANE
151515

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour,
C'est quoi la Diane?!...
13/08/05 L'administrateur du site

"La diane est une tradition ancestrale qui commence le 31 août au soir et se fini le 8 septembre a la messe de l aurore
Il s’agit de passer a 5 heures pendant toute une semaine dans les rues du village au son de la flute et du tambour sur un aire transmis depuis des temps
Tous les matin nous partons d une fontaine du village en faison le tour les personnes nous invites chez elle prendre une collation et le dernier jour nous montons a la chapelle pour la messe de l aurorequi aa lieu a 5h du matin .
Il faut comprendre que l on prend la diane je pense qu il ne s agit pas de la diane de la chasse mais de dia du jour .
Jouant du tambour depuis plusieurs années je souhaiterai avoir un vrai tambour au lieu d une caisse claire afin d avoir un meilleur son
Si tu surf sur internet tu verras le village de moustiers et la cahpelle dans les rochers"
13/08/05 151515

Haut de la page...

-118- 04/08/05-Contribution de (Pseudo) Fdl
  "je vous demande de bien voiloir dans la mesure du possible, nous donner des informations sur la trompette Vedette Pelisson, Gaillard et Loiselet Successors, pas plus de renseignements.
Merci d'avance.
FdL

Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

L'espoir étant de trouver une sinon plusieurs réponses de nos fines lames spécialistes des cuivres.
Je peux déjà vous dire que votre trompette date de années 1910 et que la marque Pelisson, lorsqu'elle ne soutraitait pas sa fabrication par Thibouville (dans l'Eure) a existé en tant que facteur d'instruments de musique divers (plutôt à vent) de 1875 à 1931 à Paris et à Lyon.
Rien malheureusement sur le modèle "Vedette".
04/08/05 L'administrateur du site


Haut de la page...

-117- 04/08/05-Contribution de (Pseudo) Richau
  "Bonjour, Je viens d'acquérir un bugle ancien portant la marque LYRIST N°1124 attribué par le vendeur à Adolphe Edouard SAX, quelqu'un peut-il me confirmer cela? Merci.
Richau".


Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-116- 02/08/05-Contribution de (Pseudo) chacha
 

je viens d'acquerir un saxophone g.leblanc"le rationnel"numero 49, j'aurais aimé avoir des informations a son sujet et savoir ou m'adresser pour le faire rénover.dans l'attente de votre réponse,je vous prie d'agreer mes sincères salutations.
Chacha


Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

-115- 31/07/05-Contribution de (Pseudo) Julio
 

"Je suis en musicien brésilien et je viens d'acheter un clarinète DLP (Dolnet,
Lefèvre et Pigis). J'aimerais de savoir leur anée de fabrication et je demande
votre aide. Le numéro dans le corps du instrument est 6 188.
Merci pour l'atention.
Júlio."


Répondre Cliquez pour contribuer...

Haut de la page...

Réponses:

Bonjour,
La société "Dolnet, Lefevre et Pigis" a été créée par Adolphe Dolnet en 1880 (né en 1848 et mort en 1911). Elle fut rebaptisée en 1900 "Dolnet & Lefevre". Le fils de Adolphe Dolnet repris la direction de la firme, à la mort de son père, en 1911.
Invention en 1885 : Amélioration du système Böhm (clarinette).
Votre clarinette date probablement des années1890.
Adresse de DLP en 1890 : 62, rue Turbigo à Paris
(Sources : New Langwill et Larigot)
Très bonne réputation.

L'administrateur du site

Nouvelles
New

Fabricants
Makers
Types
Instruments
Informations générales
General Information
Groupées
Gathered
Techniques
Technical
Dernière contribution / last contribution en page 1223 (....flute METZLER ..)
Commentaire sur contribution /
Commentary on contribution en page 1 211 (nouvel ophicleide...10, 11 clés ?)
Haut de la page...

Pages 1 / 2 / 3

rubrique "INDEX"...
rubrique "GALERIES"...
"ACCUEIL"...
rubrique "INFOS"...
rubrique "DIVERS"...

2000-2012